Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

6 juil. 2015

France : Ondes électromagnétiques : Le CHSCT vote l'application de la loi Abeille dans les espaces jeunesse des bibliothèques parisiennes

Laurence Abeille,
Députée du Val de Marne
Ondes électromagnétiques : Le CHSCT vote l'application de la loi Abeille dans les espaces jeunesse des bibliothèques parisiennes
Blog des personnels de la culture de la mairie de Paris, 
6 juillet 2015

Ce CHSCT a également adopté un avis précisant que « tant pour le personnels que pour les usagers doivent exister des lieux publics et de travail qui protègent les personnes électro-hyper sensibles et ne les excluent ni de la vie professionnelle, ni de la vie sociale »

Le Comité d’Hygiène, de sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) de la Direction des Affaires culturelles (DAC) de la Ville de Paris s’est déclaré à l’unanimité en faveur de la déclinaison de la loi Abeille, relative à la sobriété, à la transparence, à l'information et à la concertation en matière d'exposition aux ondes électromagnétiques. Une mesure qui devrait s’appliquer notamment dans les espaces jeunesses des bibliothèques de la capitale.

4 juil. 2015

France : La vraie fausse interdiction du Roundup : le coup de com de Ségolène Royal

L'agriculture française est très gourmande en pesticides... Entre 2009 et 2013, la consommation de produits phytosanitaires a augmenté de 5 % par an entre 2009 et 2013, avec un pic à 9,3% en 2013.

La vraie fausse interdiction du Roundup : le coup de com de Ségolène Royal
par Sophie Chapelle, bastamag.net, 
17 juin 2015

Ségolène Royal vient d’annoncer l’interdiction, à partir du 1er janvier 2016, de la vente en libre-service aux particuliers des produits désherbants contenant du glyphosate, dont le fameux Roundup fabriqué par Monsanto. Un amendement à la loi de transition énergétique devrait être déposé au Sénat en juillet, a-t-elle précisé. Dans les faits, il ne s’agit pas vraiment d’une interdiction. Les particuliers pourront continuer à se fournir en pesticides contenant du glyphosate : les points de vente devront seulement limiter l’accès à ces produits qui devront être vendus non plus en rayon mais au comptoir.

3 juil. 2015

Le Pr Séralini dénonce des tests faussés sur les pesticides et OGM

Gilles-Eric Séralini dans son laboratoire à Caen.
Charly Triballeau/ AFP
Le Pr Séralini dénonce des tests faussés sur les pesticides et OGM
par Rachel Mulot, sciencesetavenir.fr,
2 juillet 2015

Une nouvelle étude de Gilles-Eric Séralini assure que les tests de commercialisation des OGM et des produits chimiques sont faussés car l'alimentation des rats de laboratoire serait elle même polluée. Polémique en vue.

La nouvelle étude réalisée par Gilles-Eric Séralini, de l’université de Caen, provoquera encore sans doute une controverse. Selon ses travaux publiés ce soir dans PLOS one, tous les tests de réalisés au cours des 50 dernières années pour déterminer l’autorisation de commercialiser les produits chimiques ou les OGM seraient faussés. En cause : l’alimentation des rats de laboratoires utilisés pour mener ces tests de toxicité. Elle contiendrait déjà des pesticides, des métaux lourds, des dioxines et de PCBs à des quantités pouvant induire une toxicité, selon le biologiste et ses confrères Robin Mesnage et Nicolas Defarge.

Cette nouvelle étude qui a coûté une cinquantaine de millier d'euros (salaires des étudiants compris) a bénéficié du soutien des régions Île-de-France et Rhône-Alpes ainsi que des Fondations Lean Nature, Charles Léopold Mayer et du CRIIGEN.

Suisse : La justice au secours du Climat?

Les vaches émettent aussi des gaz à effet de serre, en
particulier du méthane et du dioxyde de carbone, sous-
produits de la fermentation du fourrage.  En Suisse, la
participation de l'agriculture aux émissions de gaz à effet
de serre liées aux activités humaines s'élève à environ 11%.
(Source : Conseil fédéral)
La justice au secours du Climat?
ATS/ Tribune de Genève, 1er juillet 2015

Les Verts pourraient saisir des tribunaux pour contraindre la Suisse à réduire ses émissions de gaz à effet de serre

S'inspirant des Pays-Bas, les Verts invoqueraient la loi sur le CO2 et la Convention européenne des droits de l'homme (CEDH).  "Nous pourrions nous baser sur les articles 2 et 8 CEDH, qui garantissent le droit à la vie et la protection contre atteintes à la vie privée, explique le conseiller aux Etats vaudois Luc Recordon.  Les recours à la loi suisse se ferait en invoquant le cas d'une personne menacée dans sa santé par exemple par la multiplication des canicules."

Apple Watch : Une montre qui n'a guère d'avance

Une montre qui n’a guère d’avance
par Christian Chevrolet, Bon à savoir (Suisse), Rédaction online, 26 juin 2015

L’Apple Watch est disponible en Suisse dès aujourd’hui. Mais les tests qu’elle a d’ores et déjà subis sont plutôt décevants.

Ça y est, elle est là! Depuis ce matin, la fameuse Apple Watch est officiellement disponible, déclinée dans une vingtaine de modèles coûtant entre 389 fr. et 12'500 fr. (avec boîtier en or rose). La Suisse fait, en effet, partie de la deuxième vague de sept pays servis par Apple. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que cette montre connectée n’a guère convaincu les experts qui l’ont testée dans les neuf pays où elle est vendue depuis le 24 avril déjà, en France et en Allemagne notamment.

2 juil. 2015

En Belgique, le pollueur - Eternit - devient enfin le payeur

En Belgique, le pollueur devient enfin le payeur
Association belge des victimes de l'amiante (ABEVA), 
23 juin 2015
abeva_press_release-1

L’OVAM, la société publique flamande de gestion des déchets, se décide à contraindre la société Eternit, à Kapelle op den Bos, près de Bruxelles, à assainir le(s) site(s) qu’elle a pollué avec l’amiante utilisé dans ses productions jusqu’en 1997.

L’Abeva se félicite de la décision prise par l’OVAM. Outre l’assainissement rapide des sols qui évitera que des vies supplémentaires soient exposées, les coûts de l’assèchement et de recouvrement seront entièrement supportés par la multinationale et non par les deniers publics.

Santé Canada juge l'amiante plus dangereux qu'avant

Fibre de chrysotile, le type d'amiante utilisé de nos jours.
Photo:  AP/ Rich Pedroncelli
Santé Canada juge l'amiante plus dangereux qu'avant
ici.radio-canada.ca, 2 juillet 2015

Depuis quelques jours, Santé Canada s'est discrètement rangé derrière l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en modifiant sa directive sur les risques liés à l'exposition à l'amiante.

Selon les vérifications du Globe and Mail, le site web de l'agence gouvernementale indique depuisle 19 juin dernier qu'« en cas d'inhalation, les fibres d'amiante peuvent causer le cancer et d'autres maladies ».

Dans une version plus ancienne du site, dont les informations dataient de 2012, Santé Canada affirmait que lors qu'inspiré « en grandes quantités », l'amiante peut causer le cancer et l'amiantose (maladie des poumons).

Santé Canada calque sa position sur celle de l'OMS, qui n'a jamais établi de niveau d'exposition à l'amiante sans danger.

Santé Canada, en outre, ne discrimine plus. Sur son site web, on affirmait auparavant que le chrysotile - l'amiante que le Canada extrait et exporte - est « moins puissant » et moins nuisible que les autres formes d'amiante. Ce n'est plus le cas.

30 juin 2015

France: Le chemin de croix de Mélody, électro-hypersensible, pour passer le bac

Mélody, électrosensible et future bachelière
Toulouse : le chemin de croix de Mélody, électro-hypersensible, pour passer le bac
par Fabrice Valery, france3-regions,
26 juin 2015

C'est une histoire peu commune : Mélody, 18 ans, diagnostiquée électro-hypersensible, souffre terriblement des ondes électromagnétiques. Elle suit des cours à distance et passe le bac L cette année. Pas toujours facile.

Ce pourrait être une élève comme les autres, passant le baccalauréat, série littéraire, au centre d'examen du lycée Saint-Sernin à Toulouse. Mais Mélody souffre d'électro-hypersensibilité et "bénéficie" (en théorie) d'aménagements pour passer les épreuves dans des conditions qui l'éloignent des ondes électromagnétiques qui la font tant souffrir.