Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

16 févr. 2017

Japon : Niveau de radioactivité hallucinant à Fukushima

Sur les six réacteurs que comprenait la central nucléaire de Fukushima-
Daiichi - on voit ici une vue aérienne de deux des enceintes détruites -.
quatre ont été ravagés par le tsunami du 11 mars 2011.  Getty Images
Niveau de radioactivité hallucinant à Fukushima
par Blaise Calame, illustre.ch, 
13 février 2017

Les médias n’en parlent plus, mais pas de méprise: la catastrophe nucléaire qui s’est produite en mars 2011 à Fukushima, au Japon, se poursuit. Et cela n’a vraiment rien de rassurant.

La compagnie Tokyo Electric Power (Tepco), qui exploite la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, au nord-est du Japon, ravagée par le tsunami survenu le 11 mars 2011, a annoncé avoir observé en un endroit de l'enceinte de confinement du réacteur numéro 2 un niveau de radiations inédit et proprement hallucinant.

Selon cette évaluation, que des soucis techniques avait empêchée jusqu’à aujourd’hui, la radioactivité mesurée à l’intérieur de l'enceinte atteint 650 sieverts par heure! A ce taux, un être humain serait tué en 30 secondes.

Autisme et vaccination : Interview avec Pr Luc Montagnier

Autisme et vaccination : des zones d'ombre... (10 février 2017 - 6 mn)
Interview avec Pr Luc Montagnier



Le phénomène touche désormais tous les continents : les cas d'autisme chez les enfants augmentent. En Corée du sud, l'incidence est même de 1 enfant sur 38. En Europe, et particulièrement en France, le doute sur l'innocuité de certains vaccins va grandissant.

France : Pollution industrielle à Fos : deux fois plus de cancers, de diabète et d’asthme

Photo : Thibaud Teillard
Pollution industrielle à Fos : deux fois plus de cancers, de diabète et d’asthme
par Clémentine Vaysse, marsactu.fr
13 février 2017

Une étude réalisée auprès d'une partie des habitants de Fos-sur-Mer et de Port-Saint-Louis-du-Rhône montre que la pollution industrielle fait exploser le nombre de maladies dont les cancers, le diabète ou encore l'asthme. L'étude est à lire en intégralité, au bas de l'article.

15 févr. 2017

CRIIRAD : Détection d’iode 131 dans l’air ambiant en Europe en janvier 2017 - Il faut déterminer l’origine du phénomène

Source : Institut de Radioprotection et de Surêté Nucléaire,
France.  Voir l'article du 13 février 2017.
Détection d’iode 131 dans l’air ambiant en Europe en janvier 2017 - Il faut déterminer l’origine du phénomène 
NOTE CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité), Valence,
14 février 2017 

Une présence anormale d’iode 131 dans l’air ambiant 

Dans un communiqué de presse du 13 février 2017, l’IRSN a indiqué1 que "De l’iode 131, radionucléide d’origine artificielle, a été détecté, courant janvier 2017, à l’état de traces dans l’air au niveau du sol en Europe".  L’iode 131 a été détecté du 9 au 16 janvier en Norvège, Finlande et Pologne, du 17 au 23 janvier en Tchéquie, du 16 au 30 janvier en Allemagne, du 18 au 26 janvier en France , du 17 au 24 janvier en Espagne. 

L’iode 131 est un radionucléide artificiel, émetteur de rayonnements bêta et gamma, de période relativement courte (8 jours). 

Informations sur le WLAN (Wi-Fi) sur le site de l'Office fédérale de la santé publique suisse (20 octobre 2016)

Nouvelles informations sur le WLAN sur le site de l'Office fédérale de la santé publique (20 octobre 2016) :

(A notre avis, ces informations sont incomplètes.)

WLAN

Fiche d'information - WLAN (PDF, 432 kB, 09.11.2016)

Extraits

La force du rayonnement dépend de la puissance d’émission et du transfert des données. Le rayonnement atteint sa plus forte intensité lorsqu’il y a le maximum de données échangées. Il diminue fortement en fonction de la distance par rapport à l’émetteur. Même lorsque la puissance de rayonnement et le trafic des données sont à leur maximum, le rayonnement est dix fois inférieur à la limite recommandée lorsque l’on se trouve à 20 cm de l’émetteur, et 40 fois inférieur lorsque l’on se trouve à 1 m.

On ne sait pas encore si les champs électromagnétiques générés par le réseau WLAN représentent un danger pour la santé. En général, le rayonnement des appareils WLAN est faible ; des mesures de précaution peuvent être recommandées lorsque les ordinateurs portables, les agendas électroniques ou les téléphones Internet sont utilisés près du corps.

Nous conseillons les mesures de précaution suivantes aux personnes qui désirent réduire au maximum les champs électromagnétiques induits dans leur logement ou sur leur lieu de travail :

Informations sur les téléphones mobiles sur le site de l'Office fédérale de la santé publique suisse (11 octobre 2016)

Nouvelles informations sur les téléphones mobiles et les smartphones sur le site de l'Office fédérale de la santé publique (11 octobre 2016) : 

(A notre avis, ces informations sont incomplètes.)

Téléphones mobiles


Fiche d'information - Téléphones mobiles et smartphones (PDF, 1 MB, 09.11.2016)

Extraits

Le rayonnement est généré principalement lorsque le téléphone mobile émet des signaux, et la charge de rayonnement est donc faible lorsque le téléphone est inactif. En outre, le rayonnement diminue rapidement avec la distance. 

10 févr. 2017

Genève : L’Etat élabore une stratégie de promotion et de prévention de la santé

Cet article qui parle d'une stratégie de la prévention à tous les âges de la vie des habitants de Genève pour "vieillir en bonne santé" est très important : Voici une occasion d'aborder la question de l'exposition au rayonnement de radiofréquence émis par les technologies sans fil, car elle contribue à l'explosion des maladies chroniques, de l'électrohypersensitivité, de la dépression, et d'autres troubles de santé. 

Genève veut aider ses habitants à vieillir en bonne santépar Sophie Davaris, Tribune de Genève, 9 février 2017

L’Etat énonce des objectifs ambitieux mais reste vague quant à leur réalisation

Un Genevois vit en moyenne 80 ans; une Genevoise 85 ans. Mais l’espérance de vie en bonne santé se limite à 67 ans*. Genève souhaite combler ce fossé en maintenant plus longtemps ses habitants en forme. Le Canton nourrit même l’ambition de se situer à l’avant-garde en matière «d’espérance de vie en bonne santé et de bien-être physique, mental et social» en 2030. Comment? En misant sur la prévention à tous les âges de la vie. Le Conseil d’Etat a dévoilé hier ses bonnes intentions, sans trop entrer, pour l’heure, dans le détail de leur concrétisation.

Les défis ne manquent pas

9 févr. 2017

Lettre à Mme Esther Alder, Conseillère administrative, Ville de Genève, sur la technologie sans fil

Lettre à Mme Esther Alder, Conseillère administrative en charge du Département de la cohésion sociale et de la solidarité de la Ville de Genève, signée par un membre du Comité, Association Romande Alerte aux ondes électromagnétiques.

Genève, le 7 février 2017

Madame,

Je vous remercie pour tout ce que vous faites pour la ville de Genève. Votre soutien quant aux activités des seniors est particulièrement apprécié.

En tant que senior, j'ai souvent assisté aux événements organisés par Cité Seniors. La variété des activités est très enrichissante.

Nous avons remarqué que le programme de février à juin 2017 offre nombre de cours informatiques, ce qui est très bien. Cependant, certaines de ces technologies, surtout le Wi-Fi et les smartphones - qui émettent un rayonnement de radiofréquence classifié «carcinogène possible» pour l'humain par le Centre international de recherche sur le cancer / l'Organisation mondiale de la santé - représentent des risques pour la santé.