Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

22 sept. 2012

Un rapport suisse conclut à l'absence de risques pour l'homme et l'environnement des plantes OGM

Le rapport sur les plantes génétiquement modifiées du Programme National de Recherche (PNR 59) suisse conclut à l’absence de risques pour l’homme et l’environnement. On se demande si le PNR 59 n’a pas été influencé par le lobby biotech en Suisse, où se trouvent les sièges de Novartis et Syngenta et la présence de Monsanto. Aucun des 30 projets du PNR 59 n'a pris en considération les effets des plantes OGM sur la santé humaine et animale. De plus, le PNR 59 a choisi le blé comme modèle d’étude. Aucun essai mené avec du blé OGM dans le monde n’a conduit jusqu’à présent à une commercialisation. Or près de la moitié des fonds du PNR (l’étude coûtait $12 million de francs suisses) a été allouée à des recherches sur le blé, dont les résultats n’apportent rien au débat sur le moratoire. Un mois après l’apparition du PNR 59, une étude publiée dans Food and Chemical Toxicology montre les effets néfastes sur les rats nourris avec du maïs OGM traité au pesticide Roundup. Cet évènement renforce les arguments pour prolonger le moratoire sur la culture des OGM en Suisse jusqu’en 2017.  Lire cet article publié dans le journal suisse, Le Temps.

Le rapport sur les OGM fait réagir partisans et opposants au moratoire

Le Temps, 28 août 2012

Il fallait s’y attendre, après le rapport, rendu ce matin, du PNR59 concluant à l’absence de risques pour la Suisse (comme à l’absence d’intérêt économique immédiat), les écologistes dénoncent un rapport qui aurait sous-étudié les risques pour les consommateurs, tandis que les partisans des OGM réclament la fin du moratoire

Apple: Champion de l'obsolescence programmée

Avec l'iPhone 5, 4S pourrait devenir obsolète
(Itsuo Inouye/SIPA)
Côté noir du nouvel iPhone 5 : l’obsolescence programmée de ce gadget a un impact désastreux pour la planète. 

iPhone 5 d'Apple: contre l'obsolescence programmée de ce gadget, nous demandons une loi

par Martine Laplante, Présidente "Amis de la Terre", Le Plus du Nouvel Observateur, 13 septembre 2012.   
Édité par Lisa Beaujour Auteur parrainé par Henri Rouillier 

LE PLUS. Apple a dévoilé son nouvel iPhone 5 ce mercredi soir lors d'une keynote. Un modèle de plus, soupire l'association les Amis de la Terre, qui s'alarme des conséquences désastreuses pour la planète, de produits tout sauf durables. 


HIGH-TECH. 13,3 millions de smartphones, 3,4 millions de tablettes vendus en France rien qu’en 2012 ! Apparus il y a moins de 5 ans, ces appareils se sont imposés sur le marché et dans nos vies. Présentés à grand renfort de publicité et marketing comme indispensables, ces gadgets électroniques ont un impact environnemental inversement proportionnel à leur taille. Or, argent, cobalt, tantale ou encore terres rares sont devenus nécessaires à leur fabrication.

19 sept. 2012

Toxicité « alarmante » pour des rats nourris avec un maïs OGM

"Les résultats sont alarmants. On observe par exemple deux à trois fois plus de mortalité chez les femelles traitées. Il y a deux à trois fois plus de tumeurs chez les rats traités des deux sexes", a expliqué à l'AFP Gilles-Eric Seralini, professeur à l'Université de Caen, qui a dirigé l'étude.


Toxicité « alarmante » pour des rats nourris avec un maïs OGM, selon une étude
Good Planet.info, 19 septembre 2012

CAEN (AFP) - (AFP) - Des rats nourris avec un maïs OGM meurent plus jeunes et souffrent plus souvent de cancers que les autres, selon une étude de long terme à paraître mercredi en ligne dans la Revue internationale "Food and Chemical Toxicology" [résumé disponible ici en anglais] et présentée par ses auteurs comme une "première mondiale".

"Les résultats sont alarmants. On observe par exemple deux à trois fois plus de mortalité chez les femelles traitées. Il y a deux à trois fois plus de tumeurs chez les rats traités des deux sexes", a expliqué à l'AFP Gilles-Eric Seralini, professeur à l'Université de Caen, qui a dirigé l'étude.

Deux cents rats ont été alimentés pendant deux ans maximum soit avec un maïs OGM NK603 seul, soit avec ce maïs OGM traité au Roundup, soit avec du maïs non OGM traité au Roundup, herbicide le plus utilisé au monde. Ces deux produits sont la propriété du groupe américain Monsanto.

Tumeurs chez les rats alimentés avec un maïs OGM produit par Monsanto

18 sept. 2012

"Divergence sur le luxe du nucléaire"

Le Président de la France, François Hollande, "n'a rien promis
d'autre que la fermeture de la centrale de Fessenheim".
« En France [qui compte 58 réacteurs nucléaires générant 75% de l'électricité], le lobby [nucléaire] est un Etat dans l’Etat. » L’industrie nucléaire, « c’est 500 000 emplois en France. » En mai 2011, la Présidente de la Confédération suisse, Doris Leuthard, annonçait la décision gouvernementale de sortir du nucléaire progressivement. Les cinq réacteurs en fonction fermeront lorsqu’ils seront en bout de course, au plus tard en 2034. Aucune autre centrale ne sera construite. Le Parlement a finalement laissé la porte ouverte au nucléaire, pour autant qu’une nouvelle technologie plus sûre soit opérationnelle.

Divergence sur le luxe du nucléaire
Editorial par Olivier Bot, Responsable rubrique Monde, Tribune de Genève, 28 août 2012

Quand Arnaud Montebourg, le ministre français du Redressement productif, dit que «le nucléaire est une filière d’avenir», il dit la vérité. L’Agence internationale de l’énergie atomique a évalué à plus de 100% la progression de son usage sur la planète d’ici à 2030, essentiellement en Inde et en Chine. Quand il justifie le choix du nucléaire en parlant d’une «énergie pas trop chère», le ministre français ment.

50% des médicaments sont inutiles


"Laisser sur le marché des médicaments inutiles voire dangereux est déjà inquiétant, mais qu’ils soient remboursés par la Sécurité sociale l’est tout autant. Surtout lorsqu’on découvre que la France pourrait économiser de 10 à 15 milliards d’euros." 

50% des médicaments sont inutiles 
par Gabriel Vedrenne avec Anne Le Gall, publié le 13 septembre 2012 sur Europe1

Le constat de deux experts est accablant : la France gaspillerait plus de 10 milliards par an.


L’Afssaps a beau avoir été transformée en Agence du médicament suite au scandale du Mediator, rien n’y fait : le système de contrôle des molécules mises sur le marché reste aussi opaque selon deux spécialistes, les professeurs Philippe Even et Bernard Debré. Ces derniers ont donc décidé de passer au crible les 4.000 médicaments les plus répandus pour en pointer les vertus mais aussi et surtout les dangers. Un gaspillage qui coûte cher en termes de santé mais aussi de finances publiques. 


7 sept. 2012

Archives du Next-Up

Merci au WEEP Initiative pour ces archives du Next-Up (photos) sur le rayonnement ionisant et non ionisant.  (Accès aux articles :  par abonnement.)
http://www.next-up.org/Newsoftheworld/2012.php