Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

31 juil. 2016

France : Anses : Consultation publique sur le rapport "Hypersensibilité électromagnétique ou intolérance environnementale idiopathique attribuée aux champs électromagnétiques" (27 juillet au 30 septembre 2016)

Consultation publique sur le rapport "Hypersensibilité électromagnétique ou intolérance environnementale idiopathique attribuée aux champs électromagnétiques"
www.anses.fr, 27 juillet 2016

Consultez le rapport pré-définitif "Hypersensibilité électromagnétique ou intolérance environnementale idiopathique attribuée aux champs électromagnétiques" (pdf)

Consultez les modalités et répondez à la consultation publique via le formulaire

Les radiofréquences constituent un objet de préoccupations sanitaires, environnementales et sociétales important depuis plusieurs années en France et à l’étranger, ce qui a conduit l’Agence, en réponse aux demandes de ses ministères de tutelle, à publier des avis et rapports d’expertise collective en 2003, 2005 et 2009, 2013 (1) et, le dernier en date sur « radiofréquences et santé des enfants », en 2016.

L’Anses a décidé d’accorder à la question de l’hypersensibilité aux champs électromagnétiques (EHS) ou intolérance environnementale idiopathique attribuée aux champs électromagnétiques, une attention particulière en lui consacrant une expertise scientifique approfondie. Ce choix atteste de l’importance que l’Anses accorde à ce sujet, ainsi qu’aux personnes qui souffrent d’EHS, que les symptômes soient désignés sous le terme d’hypersensibilité électromagnétique, d’électro(hyper)sensibilité, d’intolérance environnementale idiopathique attribuée aux champs électromagnétiques ou de sensibilité aux dispositifs et/ou appareils de communication sans fil.

France : L’Anses organise une consultation publique sur son rapport relatif à l’hypersensibilité électromagnétique

L’Anses organise une consultation publique sur son rapport relatif à l’hypersensibilité électromagnétique
www.anses.fr, 27 juillet 2016


L’Anses met aujourd’hui en consultation publique son projet de rapport sur l’hypersensibilité électromagnétique ou intolérance environnementale idiopathique attribuée aux champs électromagnétiques. Membres de la communauté scientifique, médecins et parties prenantes intéressés sont invités à formuler leurs observations sur ce rapport pré-définitif par le biais d'une consultation publique en ligne, ouverte jusqu’au 30 septembre 2016. L’objectif de l’Agence est de recueillir des données et commentaires scientifiques complémentaires qui pourront être pris en compte dans la version finale du rapport d’expertise.

30 juil. 2016

Henri Chenot, l'homme qui soigne Marion Bartoli, est spécialiste de la détox

Henri Chenot
Henri Chenot, l'homme qui soigne Marion Bartoli, est spécialiste de la détox
par Damien Choppin, Le HuffPost, 
20 juillet 2016

SANTÉ - Après avoir été exclue du tournoi senior de Wimbledon début juillet pour cause de maigreur, l'ancienne joueuse professionnelle française a admis souffrir d'un virus qui lui fait vivre un enfer depuis plusieurs mois.

Mardi 19 juillet, celle qui est désormais créatrice de mode a publié sur Instagram un message qui se veut rassurant, quelques jours après avoir posté une photo d'ellesubissant une transfusion sanguine. Dans ce nouveau message, la vainqueur de Wimbledon 2013 annonce avoir repris un kilo.

Mais qui est ce mystérieux Henri Chenot que mentionne la championne dans son message? Sur le site officiel de son établissement, un hôtel-spa cinq étoiles du nord de l'Italie, on apprend que ce Français, "catalan de souche" de 73 ans, possède un doctorat en psychologie. Il a créé en 1999 la "biontologie", un concept pour "étudier l'évolution du vieillissement psychophysique". Dans son établissement, il propose des programmes de "désintoxication, régénération, perte de poids et soins esthétiques" à base d'alimentation saine et équilibrée, d'hydromassage aux huiles essentielles, et parfois d'ozonothérapie (auto-transfusion sanguine en ajoutant un mélange d'oxygène et d'ozone).

Le gourou de la détox VIP

Nouvelles de Genève : Le sol des jardins familiaux pollué par l’abus de pesticides

Le service géologie, sols et déchets du Canton de Genève
voulait donc lancer cette année une étude de grande ampleur
sur les jardins familiaux genevois.  Mais il y a finalement
renoncé, faute de budget.  Image:  Franck Mentha
Le sol des jardins familiaux genevois pollué par l’abus de pesticides
par Théo Allegrezza, Tribune de Genève, 
11 juillet 2016

Culture : Les amateurs ont parfois la main lourde avec les pesticides dans leur jardin familial ou leur potager privé

Le coup de vent aura été fatal. Victime d’une forte bourrasque mais surtout des résidus d’herbicide qu’elle charriait, la plantation de pommes de terre du locataire de l’un des jardins familiaux de Montfleury, à Satigny, n’a pas survécu. Overdose. «La semaine dernière, j’ai constaté que son voisin utilisait du désherbant», s’énerve Saskia Duarte. La présidente de la Fondation genevoise des jardins familiaux (FGJF) poursuit: «Nos statuts interdisent l’usage de pesticides. On en connaît trop bien les effets nocifs pour l’environnement et nous-mêmes. La lettre d’exclusion est prête.»

28 juil. 2016

France : Nocivité des pesticides : le rapport qui dérange

Pulvérisation de pesticides sur un champ de pommes de
terre, à Godewaersvelde (Nord), en mai 2012.
Philippe Huguen/AP
Nocivité des pesticides : le rapport qui dérange
28 juillet 2016, posted on jscheffer81

Voir aussi l'article de l'ANSES.
La publication d’une expertise sur les risques encourus par les agriculteurs a suscité des tensions

Ni communiqué ni conférence de presse. C’est pourtant un rapport singulièrement explosif que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a publié, lundi 25 juillet au soir, sur son site.

En sept volumes et près de 1 000 pages, il rassemble les -connaissances disponibles sur l’exposition des travailleurs agricoles aux pesticides et montre notamment que les risques encourus par cette population de plus d’un million de personnes sont insuffisamment documentés et pris en compte dans le processus d’autorisation des insecticides, fongicides et autres herbicides. "Il est plausible que les informations colligées dans le texte permettent à des victimes d’attaquer l’Etat pour carence", dit un familier du dossier.

Les modalités de la publication ne sont donc pas allées de soi. Elles ont même suscité de vives tensions entre la direction de l’Anses et les experts mandatés pour établir le rapport, au point que l’arbitrage du Comité de déontologie de l’agence a été nécessaire. Courant juin, même si les grandes lignes du rapport avaient fuité (Le Monde du 23 juin), les organisations non gouvernementales (ONG) redoutaient que le texte ne soit jamais publié.

Brusque désolidarisation

Que s’est-il passé ? En 2011, l’Anses s’autosaisit de la question brûlante de l’exposition des travailleurs agricoles aux pesticides. Ce faisant, décrypte un fin connaisseur de l’agence de Maisons-Alfort (Val-de-Marne), » l’Anses se lançait un défi à elle-même, car il était clair que se pencher sur ce sujet conduirait inévitablement à interroger la manière dont les propres experts de l’Anses évaluent les risques de ces produits, avant qu’ils soient mis sur le marché « .

Quinze chercheurs de plusieurs disciplines (toxicologues, médecins, sociologues…), presque tous extérieurs à l’agence, sont alors sélectionnés. Et ils planchent alors, quatre années durant, sur le sujet.

Suisse : Pesticides, médicaments: la nouvelle pollution des cours d’eau

Pesticides, médicaments: la nouvelle pollution des cours d’eau suisses
par Julie Schüpbach, letemps.ch,
14 juillet 2016

Les cours d’eau helvétiques ne sont pas si propres qu’ils en ont l’air. Ils font face à une nouvelle menace, les micropolluants. L’office fédéral de l’environnement tire la sonnette d’alarme

Trop propres, les lacs suisses? C’est du moins ce qu’affirment les pêcheurs professionnels, trouvant là une explication aux diminutions spectaculaires de certaines populations de poissons dans nos lacs et nos cours d’eau. C’est tout l’inverse, assure l’association Pro Natura en menant une campagne «Stop aux pesticides dans nos eaux».

Dans quel état se trouvent vraiment les écosystèmes aquatiques? L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a dressé jeudi 14 juillet, un bilan global de la qualité de nos eaux. Et les conclusions ne sont pas franchement réjouissantes.

Pokémon Go, « un énorme risque pour la sécurité »

Pikachu dans des herbes hautes -
Sadie Hernandez/Flickr/CC
Pokémon Go, « un énorme risque pour la sécurité »
par Thierry Noisette, Journaliste,
rue89.nouvelobs.com, 12 juillet 2016

« Attrapez-les tous ! »... même les données des utilisateurs ! « Pokémon Go », le jeu pour smartphone qui fait un tabac depuis la semaine dernière, est « un énorme risque pour la sécurité », a averti Adam Reeve, un informaticien spécialisé dans les questions de sécurité.

« Eh bien Niantic [l’éditeur du jeu, ndlr], on dirait que certaines installations de “Pokémon Go” donnent un accès intégral aux comptes Google liés. Une idée de la raison ? »

Accès aux e-mails, aux fichiers...

Italie : Amiante : des personnalités condamnées à la prison

L'ex-patron de la société Olivetti.  Image:  AFP
Amiante: des personnalités condamnées à la prison
afp et ats/nxp / 24heures.ch, 18 juillet 2016

Italie : Un ex-ministre du gouvernement de Mario Monti et l'ex-patron de la société Olivetti sont condamnés pour le décès d'ex-employés pouvant être liés à l'amiante.

Carlo De Benedetti, président d'Olivetti de 1978 à 1996, et son frère, Franco, ont été condamnés par la cour d'Ivrea (nord) à 5 ans et 2 mois de prison pour homicides et blessures involontaires. L'ex-ministre, Corrado Passera, qui avait codirigé la société dans les années 90, a écopé d'un an et 11 mois avec sursis pour les mêmes accusations.

Le condamné «stupéfait»

19 juil. 2016

Le jeu vidéo "Pokémon Go" est officiellement disponible en Suisse

Régions de l'Europe qui seraient probablement
affectées par le dysfonctionnement  des serveurs.
(Image de l'article du "Blick am Abend".)
[Notre commentaire:  "La Suva [assurance accident] a déjà mis en garde contre ce jeu qui capte l'attention des utilisateurs sur leurs écrans. Bien que les joueurs marchent sur des kilomètres à l'air libre, ils s'exposent à des risques de chute."  Dans toute l'Europe, les joueurs se plaignent déjà d'un dysfonctionnement des serveurs.  Est-ce une des raisons de l'intention du gouvernement suisse de relever les valeurs limites des antennes de la téléphonie mobile?  D'ailleurs, ce jeu pose de graves problèmes de sécurité:  risque physique des joueurs et autres personnes, accès aux données personnelles, augmentation de l'exposition des joueurs aux rayonnement de radiofréquence, cancérigène de classe 2B.]

Le jeu vidéo "Pokémon Go" est officiellement disponible en Suisse
rts.ch, 16 juillet 2016

Le jeu pour mobiles qui fait fureur dans le monde en ce moment débarque en Suisse. "Pokémon Go" sera disponible samedi soir sur les appareils Android et Apple iOS, a indiqué le fabricant.

Mis à part la Suisse, le jeu sera disponible dans 25 autres pays dès samedi. Jusqu'ici, il n'était officiellement téléchargeable qu'en Allemagne et dans les pays anglophones.

18 juil. 2016

Hypersensibilité électromagnétique, problème de reconnaissance

(Choix d'image par la Rédactrice de "Mieux Prévenir")
Si le lien de causalité entre les ondes et les symptômes recensés reste incertain, la réalité de ces symptômes ne fait aucun doute au même titre que les risques cancérigènes provoqués par ces ondes. Bien que l’on parle d’une absence de preuve scientifique irréfutable, il est néanmoins démontré scientifiquement que les ondes peuvent bel et bien perturber les mécanismes biologiques humains. La preuve scientifique irréfutable est-elle nécessaire afin de reconnaître un mal-être bien réel ?

Hypersensibilité magnétique, problème de reconnaissance
by Axelle Haentzler, topolitique.ch, 6 juin 2016

Avec l’avènement des nouvelles technologies, les champs électromagnétiques sont devenus omniprésents. Quelles conséquences pour notre santé ? Sensation de brûlure, fatigue, nausée, troubles digestifs, difficulté de concentration, perte de mémoire, vertige, migraine, palpitation, etc. Voici un bref aperçu du quotidien des électrosensibles.

12 juil. 2016

Sperme, fœtus, enfants, adultes… le "séisme planétaire" des champs électromagnétiques

Les ondes, nous rendent-elles malades?
par Adorian de Meeûs, lalibre.be, 21 mai 2016

"Cancer du sang, maladie d'Alzheimer, infertilité..."

Pourquoi dénombre-t-on de plus en plus de personnes devenues hypersensibles aux ondes (3 à 4% en Belgique) ? GSM, WiFi, câbles haute tension… causent-ils des risques de cancer, d’Alzheimer, d’autisme ou d’une faible fertilité ? Cancérologue et spécialiste internationalement reconnu des effets des champs électromagnétiques sur la santé, le Professeur Dominique Belpomme est l’Invité du samedi de LaLibre.be. Il dénonce "La gravité du déni politique" et "une corruption idéologique" en matière de santé.

Le Docteur Dominique Belpomme est professeur de cancérologie à l'Université Paris-Descartes (Paris V), auteur d’ouvrages scientifiques*, membre de plusieurs sociétés savantes internationales et président de l’ARTAC (Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse). Il dirige à Bruxelles l'ECERI, L’Institut Européen de Recherche sur le Cancer et L’Environnement.

Commençons par la base : c’est quoi des champs électromagnétiques ?

11 juil. 2016

Mort des abeilles et aluminium

Mort des abeilles et aluminium
Ciel Voilé, 10 Juin 2015

Disparition des abeilles: Une étude pointe du doigt l'aluminium
Publié par wikistrike.com le 9 juin 2015

Dans un nouvelle étude, publiée dans la revue PLOS one, des chercheurs ont constaté que la contamination d'une colonie d'abeille à l'aluminium peut contribuer à la diminution de sa population.

L'aluminium est l'un des produits toxiques les plus répandus dans le monde. il est connu pour être relié à de nombreuses hécatombes de poissons dans les lacs, le dépérissement des forêts dans les bassins pauvres en éléments nutritifs et à la faible productivité des cultures dans les sols sulfatés acides.

Les chercheurs pensent que la pollution généralisée de la nature par ce métal peut également jouer un rôle dans le déclin des abeilles.

10 juil. 2016

Malade, Marion Bartoli a "peur pour sa vie" et craint que son "coeur s'arrête"

"Je ne peux plus pianoter sur les touches de mon téléphone portable sans utiliser de gants", a-t-elle expliqué en évoquant des risques de "tachycardie".

Malade, Marion Bartoli a "peur pour sa vie" et craint que son "coeur s'arrête"
par Rodolphe Ryo, lexpress.fr, 7 juillet 2016

TENNIS. Après avoir été écartée du tournoi senior Wimbledon pour raisons médicales, Marion Bartoli s'est confiée dans une émission de télévision anglaise. Elle explique vivre "un cauchemar" à cause d'un virus contracté en février dernier.

Invitée ce jeudi de l'émission This Morning sur la chaîne anglaise ITV, Marion Bartoli s'est confiée sur ses problèmes de santé et les questions suscitées par son absence à Wimbledon décidée par les organisateurs du tournoi pour "raisons médicales". Elle explique vivre "un cauchemar" et avoir "peur pour (sa) vie" à cause d'un mystérieux virus contracté en février qui la rend "très malade".

Gardasil et adjuvant aluminique : l’Agence Européenne du Médicament accusée de cacher la réalité

Gardasil et adjuvant aluminique : l'Agence Européenne
accusée de cacher la réalité
Gardasil et adjuvant aluminique : l’Agence Européenne du Médicament accusée de cacher la réalité
initiativecitoyenne.be, 7 juin 2016

Le 26 mai 2016, Cochrane, un réseau mondial de chercheurs, professionnels, patients et soignants (37 000 contributeurs bénévoles dans plus de 130 pays), réputé pour son information fiable et de haute qualité, a déposé une plainte auprès de l’Agence Européenne du Médicament (EMA). Il dénonce de façon virulente les pratiques de l’EMA ayant abouti à nier tout lien entre la vaccination contre le papillomavirus (Gardasil, Cervarix) et des maladies de type « syndrome de fatigue chronique ». Retour sur un réquisitoire impitoyable, une première en Europe.

9 juil. 2016

Suisse : Mathias Reynard assure que le combat contre les lignes haute tension aériennes est loin d'être enterré

Mathias Reynard se réjouit de voir le Valais se réveiller
enfin pour lutter contre la ligne très haute tension
aérienne.  
Louis Dasselborne
Mathias Reynard assure que le combat contre les lignes haute tension aériennes est loin d'être enterré
par Stéphanie Germanier, lenouvelliste.ch, 
5 juillet 2016

PYLÔNES - Nouvellement élu à la présidence de l'association suisse "Haute tension sous terre", le conseiller national Mathias Reynard fait le point sur la ligne entre Chamoson et Chippis. Selon lui, le combat est loin d'être perdu. En effet, tant la population que le monde politique valaisan semblent s'être enfin réveillés.

France : Radiofréquences: l’Anses lance l’alerte pour les enfants ‘connectés’

Les enfants, très intéressés par les nouvelles
technologies.  DR
" 'C’est un gros pavé dans la mare que jette l’Anses, estime Jeanine Le Calvez, la présidente de l’association Priartem. C’est un travail courageux, et beaucoup de gens ne vont pas être contents!' A commencer par le grand public, 'car ça n’arrange pas les gens de savoir que les portables qu’ils donnent à leur enfant qui rentre de l’école ‘pour des raisons de sécurité’ constituent un danger.' Et d’en appeler au ministère de la santé, à l’origine de la saisine de l’Anses, pour relayer et diffuser les informations de ce rapport. 'Parce qu’on peut choisir quand on est informé', estime Jeanine Le Calvez, qui espère que les normes ouvertement critiquées par l’Anses vont faire l’objet d’une révision et que l’éducation nationale, en plein déploiement de tablettes connectées (115.000 en 2014) saura entendre le message de prévention de ce rapport."

Radiofréquences: l’Anses lance l’alerte pour les enfants ‘connectés’
par Marine Jobert, journaldelenvironnement.net, 
8 juillet 2016

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail publie un rapport d’expertise sur l’exposition des enfants aux radiofréquences. Outre des effets cognitifs et une altération du bien-être, l’agence pointe des règlementations inadaptées et une connaissance scientifique insuffisante.

8 juil. 2016

France : ANSES : Exposition des enfants aux radiofréquences: pour un usage modéré et encadré des technologies sans-fil

Exposition des enfants aux radiofréquences : pour un usage modéré et encadré des technologies sans-fil
ANSES, 8 juillet 2016

Lire le rapport ici.

L’Anses publie ce jour une expertise relative à l’exposition des enfants aux radiofréquences et ses effets potentiels sur leur santé. Dans ses conclusions, l’Agence souligne que les enfants peuvent être plus exposés que les adultes en raison de leurs spécificités morphologiques et anatomiques, et notamment de leur petite taille, ainsi que des caractéristiques de certains de leurs tissus. Elle émet une série de recommandations visant à adapter les valeurs limites réglementaires afin de réduire l’exposition des enfants aux champs électromagnétiques, qui commence dès leur plus jeune âge du fait de l’expansion de l’usage des nouvelles technologies. L’Anses recommande dans ce contexte un usage modéré et encadré des technologies de communication sans-fil par les enfants.

France : Alerte sur les dangers des radiofréquences pour les enfants

Alerte sur les dangers des radiofréquences pour les enfants
par Pierre Le Hir, Le Monde,
8 juillet 2016

Technologies sans fil, prudence ! C’est l’avertissement que lance, à l’adresse des parents comme des pouvoirs publics, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) dans un rapport d’expertise sur l’exposition aux radiofréquences et la santé des enfants, publié vendredi 8 juillet. Elle pointe en particulier « des effets possibles sur les fonctions cognitives et le bien-être », qui la conduisent à préconiser « un usage modéré et encadré » de ces technologies.

En 2013, l’Anses avait déjà rendu un avis général dans lequel elle recommandait de réduire l’exposition des enfants aux radiofréquences émises par les téléphones mobiles. Elle va cette fois plus loin, en s’attachant aux effets potentiels des champs électromagnétiques émanant des multiples sources auxquelles sont soumis les plus jeunes : téléphones mobiles et tablettes tactiles pour enfants, mais aussi jouets radiocommandés (voitures, locomotives, peluches…), robots communicants, talkies-walkies, veille-bébés (babyphones) et autres dispositifs de surveillance (tels que les bracelets émettant un signal lorsque le bambin s’éloigne d’un périmètre donné).

6 juil. 2016

Greenpeace attaqué par des Nobel. Enquête sur un jeu de dupes

Greenpeace attaqué par des Nobel. Enquête sur un jeu de dupes
par Gérard Ayache, up-magazine.info,
3 juillet 2016

La ficelle est grosse mais l’immense majorité de la presse et des observateurs internationaux a fait mine de ne pas la voir. Il faut dire que les titres sont racoleurs : 108 éminents prix Nobel prennent la plume pour condamner les campagnes anti OGM de Greenpeace pour « crime contre l’humanité » ! Toute la presse internationale en fait ses gros titres. On peut en effet, impressionné par autant de sciences rassemblées sous le même texte, douter de la pertinence des actions de l’ONG contre les OGM en général et la modification génétique du riz doré en particulier. Les mots sont forts et percutants. Peut-être un peu trop pour être honnêtes. Alors, manipulation savamment orchestrée ou subtil jeu de dupes ? Enquête dans un monde d’intérêts intriqués.

Revenons sur les origines de cette histoire. Jeudi dernier, à Washington, une conférence est réunie dans le cadre du très prestigieux National Press Club. C’est le lieu choisi pour dévoiler une lettre ouverte signée par 108 prix Nobel. La lettre exige que Greenpeace cesse ses campagnes contre le riz doré, demande que les gouvernements interviennent pour convaincre l’ONG et dénonce l’inconscience de cette dernière qui met en danger la vie de millions d’êtres humains.
Les mots sont violents, fortement chargés émotionnellement, suffisamment percutants pour s’assurer des reprises de presse conséquentes et un buzz de taille dans les réseaux sociaux.

Suisse : Un plan pour réduire les pesticides

Un plan pour réduire les pesticides en Suisse
par Pascaline Minet, letemps.ch, 
5 juillet 2016

Dévoilé le 5 juillet, un plan d’action de la Confédération entend diminuer l’usage des produits phytosanitaires. Ses objectifs sont jugés insuffisants par les organisations de protection de la nature

Les agriculteurs suisses devront utiliser moins de pesticides. C’est en tout cas ce que prévoit le plan d’action de la Confédération sur les produits phytosanitaires, rendu public mardi 5 juillet. Ce projet très attendu recense une cinquantaine de mesures allant de la limitation de l’usage de certains produits toxiques à une amélioration des techniques d’épandage. Les risques liés aux pesticides devraient ainsi être diminués.

Une journaliste australienne muselée suite au documentaire WiFried

Une journaliste australienne muselée suite au documentaire WiFried
jay, electrosensible.info, 5 juillet 2016

Le documentaire WiFried programmé sur la chaîne australienne ABC, et présenté par le docteur Maryanne Demasi, aura fait du bruit le 16 février dernier, peut-être un peu trop bruit aux yeux de certains. 5 mois après sa première diffusion, la chaîne a fait une annonce comme quoi elle se désolidariserait de ce documentaire et suspendait la présentatrice d’antenne ce mardi 5 juillet.

France : S'opposer au compteur Linky : «un principe de précaution»

Réunion d'information du collectif la Mouline-le Gô au Caussels.
Photo DDM, Marie-Pierre Volle
S'opposer au compteur Linky : «un principe de précaution»
ladepeche.fr, 5 juillet 2016

Le déploiement du compteur Linky continue de faire parler. Dernièrement c'est au Caussels qu'une réunion d'opposants s'est tenue. Le nouveau patron d'Enédis, s'explique.

La fronde contre le déploiement des compteurs nouvelle génération «Linky» ne faiblit pas. Un peu partout, collectifs et associations (Robin des toits, Antennes 81, Antennes 31, etc.), mais également des communes, s'opposent à l'installation de ces compteurs qualifiés «d'intelligents» par ses promoteurs, de «nocifs» par ses détracteurs qui viennent de créer un nouveau collectif à Albi : le CMG (Collectif la Mouline-Le Gô), pour l'instant piloté par Marc Langlois. Mercredi dernier au Caussels, CMG tenait une réunion publique d'information à laquelle ont participé près de 80 personnes. La ligne d'attaque de ce collectif est le principe de précaution «tant que des études sanitaires sérieuses et contradictoires n'ont pas donné leurs résultats quant à la nocivité ou pas des ondes électromagnétiques utilisées pour le fonctionnement du compteur Linky». Il est vrai qu'à peu près tout et parfois n'importe quoi a été dit et écrit sur ce compteur. D'où la volonté du collectif de demander un moratoire de deux ans aux maires de l'agglomération albigeoise, territoire qui selon les plans de déploiement d'Enédis (ex-ERDF) doit être équipé dans les deux ans qui viennent (lire encadré). «On a le droit de dire non aux techniciens qui viendront installer les compteurs, explique Marc Langlois, ils ont la consigne de ne pas insister».

5 juil. 2016

Documentaire : Wi-Frit

MISE A JOUR (5 juillet 2016):  
Il faut absolument regarder ce documentaire exceptionnel.  ABC TV Australie l'a retiré de son site et a suspendu la présentatrice, Dr Marion Demasi, de son travail, en appelant le programme, "un reportage accablant".  
Voir l'article du Sydney Morning Herald du 5 juillet 2016.

Documentaire : Wi-Frit
jay / electrosensible.info, 18 mars 2016
[Voir ci-dessous pour le lien au documentaire.]

Le mois dernier, la chaîne australienne ABC a diffuser à travers l’émission Catalyst, un documentaire intitulé Wi-Fried, littéralement Wi-Frit, sur le lien possible entre certains cancers et l’exposition aux ondes électromagnétiques issues de la téléphonie mobile mais aussi des réseaux sans fil du type WIFI. Ce reportage a été présenté par le docteur Maryanne Demasi qui avait déjà à l’occasion d’un documentaire sur les statines fait quelques vagues, et avec celui-ci, elle ne s’est pas fait que des amis du côté des industrielles des télécoms.

3 juil. 2016

Etats-Unis : L'accident mortel d'une Tesla jette une ombre sur les voitures autonomes

L'accident mortel d'une Tesla jette une ombre sur les voitures autonomes
par Anouch Seydtaghia, Le Temps, 1 juillet 2016

Un conducteur de Tesla a perdu la vie après avoir fait confiance au système de conduite automatique de sa berline. Plus grave que l'accident ayant impliqué une voiture de Google, ce drame risque de remettre en question les tests effectués sur les routes

Quelle ironie du sort. Le 18 avril dernier, Elon Musk, directeur de Tesla, publiait via Twitter la vidéo enregistrée par un de ses clients. Installée sur le tableau du bord, la caméra montrait comment le système de pilotage automatique était parvenu à détecter une camionnette déviant brusquement de sa trajectoire. Le véhicule apparaît soudain de la gauche, mais grâce à ses radars, le système Autopilot détecte la camionnette et la Tesla parvient à éviter le choc d’un coup de volant automatique. Le client qui avait publié cette vidéo était Joshua Brown. Or c’est lui, fan de Tesla de la première heure, qui semble avoir été la première victime du système d’une voiture autonome. Dans la nuit de jeudi à vendredi, l’on apprenait que l’homme était décédé le 7 mai au volant de sa voiture électrique. Ce décès pourrait remettre en cause les autorisations obtenues par les véhicules semi-autonomes sur les routes américaines.

Suisse : Les navettes autonomes colonisent l’espace public

La navette électrique "Valère" emprunte des rues
étroites de Sion.  L'accès est gratuit durant la phase d'essai.
Les navettes autonomes colonisent l’espace public
par Patrick Monay, 24 heures, 23 juin 2016

Mobilité : Un test grandeur nature, mené par CarPostal et l’EPFL, a démarré jeudi au centre-ville de Sion. Le trajet s’effectue sans chauffeur, mais avec un accompagnateur. Reportage.

Un bouton bleu pour donner l’alarme, comme dans un ascenseur. Deux autres, de couleur rouge, pour opérer un arrêt d’urgence. Et une caméra qui doit signaler tout problème survenant dans le véhicule. Bienvenue à bord de Valère, la toute première navette sans chauffeur mise à disposition du public dans un espace urbain. Un test grandeur nature de ce projet novateur a démarré jeudi à Sion. Porté par CarPostal, l’Etat du Valais, l’EPFL et la HES Valais, il ambitionne d’explorer «la mobilité de demain».

Suisse : Le Conseil fédéral laisse la porte ouverte pour la culture des OGM

Une manifestation contre les OGM, à Lausanne, en 2009.
(Photo d'illustration) Image: Keyston
Le Conseil fédéral laisse la porte ouverte pour la culture des OGM
par Florent Quiquerez, 24 heures, 
29 juin 2016

Environnement : Le moratoire est prolongé jusqu’en 2021, mais une loi est en préparation en cas de nouvelles avancées.

Pas question d’abdiquer face à la fronde anti-OGM en Suisse. C’est un message pour le moins contradictoire que le Conseil fédéral a délivré hier. D’un côté, il prolonge jusqu’en 2021 le moratoire qui interdit toute culture d’organismes génétiquement modifiés, sauf à des fins de recherche. «Le temps de mener un débat approfondi», explique le Conseil fédéral. De l’autre, il annonce l’élaboration d’une nouvelle loi «dans l’hypothèse d’une meilleure acceptation par les consommateurs et d’un intérêt réel pour l’agriculture». Un message est transmis au parlement.

1 juil. 2016

France : Hyperélectrosensible, Viollette ne sait pas où passer le bac

[Viollette a enfin trouver un endroit où l'exposition aux 
ondes EM pulsées est relativement faible pour passer son
épreuve de Français.] Photo DR
(MISE A JOUR):  Une solution trouvée pour Viollette
La Dépêche du Midi, 15 juin 2016

Un accord a été passé entre Viollette, une jeune fille de 16 ans hyperélectrosensible, sa famille et le rectorat, à Toulouse, en charge de l'aménagement des épreuves du bac pour que l'adolescente puisse passer l'oral et l'écrit de français, en fin de semaine.

Pour l'écrit, c'est le gymnase du centre hospitalier du Couserans, à Saint-Girons, qui a été choisi. Pour l'oral, il s'agit de la ludothèque du lycée du Couserans, toujours à Saint-Girons.

Des mesures effectuées par les Robins des Toits ont démontré, en effet, que l'exposition aux ondes électromagnétiques pulsées y est relativement faible et pourraient être supportées par la jeune fille. De son côté, le rectorat de Toulouse a validé ce choix, conforme à ses attentes en matière de sécurisation et de confidentialité de l'épreuve.

«C'est une victoire», a réagi la maman de Viollette, jointe hier soir par téléphone. La jeune fille, de son côté, se dit «rassurée et contente» et va pouvoir désormais se consacrer à ses révisions.

Le cœur léger.

Hyperélectrosensible, Viollette ne sait pas où passer le bac
ladepeche.fr, 13 juin 2016

À quelques jours de l'épreuve de français du bac, Viollette G…, 16 ans, ne sait toujours pas où elle pourra passer l'examen. L'adolescente est hyperélectrosensible depuis plusieurs années et suit sa scolarité à domicile. Trouver un endroit adapté pour le bac ressemble à un casse-tête.

France : La Capelle-lès-Boulogne : Marion, cloîtrée à la maison, souffre d’électrosensibilité

Marion est hypersensible aux ondes : téléphones portables,
wifi, ordinateurs... Photo d'illustration Guy Drollet
La Capelle-lès-Boulogne : Marion, cloîtrée à la maison, souffre d’électrosensibilité
par Emmanuelle Dupeux, lavoixdunord.fr,
8 avril 2016

Depuis l’âge de 9 ans, Marion souffre d’électrohypersensibilité. Elle est hypersensible aux ondes électro-magnétiques. Un lourd handicap pour cette jeune Capelloise de 19 ans obligée de vivre quasi recluse chez elle. S’y ajoute depuis peu une nouvelle inquiétude liée aux compteurs Linky d’ERDF.

« Ça a commencé quand j’avais 9 ans, se souvient Marion (*). Je me suis mise à faire des migraines, et parfois des éruptions cutanées. À l’époque, on ne s’inquiétait pas vraiment. » Les troubles s’aggravent à son entrée au collège. « Mes maux de tête devenaient quotidiens, avec parfois des nausées, des vertiges. J’ai commencé à me plaindre que je ne voulais plus prendre le bus à cause des téléphones portables. Je ne savais pas trop pourquoi… »

L'électrosensibilité, le futur mal du siècle?

"Si à bientôt 40 ans je me découvre ce genre de problème, qu’en sera-t-il pour mes gosses, nés avec le portable sous l’oreiller et la tablette dans les mains ? D’un point de vue strictement éducatif, j’ai toujours considéré qu’il était irresponsable d’équiper les enfants avec des outils numériques..."

[Matos de ouf] L'électrosensibilité, le futur mal du siècle?

par lamyfritz, octopaddle, 24 avril 2016

J’ai découvert pendant ces vacances que je suis devenu « électrosensible » à un degré minime, certes, mais quand même, ça fout la trouille. Maintenant je coupe la wi-fi la nuit (activée de mauvaise grâce pour l’ado de 15 ans, qui en abuse d’ailleurs). Que faut-il faire, en tant que papa-gamer, pour protéger ses gosses ?

On ne nait pas électrosensible, on le devient. Je suis né dans les années 80 et j’ai donc été exposé aux ondes hertziennes de base dès mon arrivée sur terre, sans grandes conséquences a priori. Mais les choses on changé depuis l’avènement des portables, des antennes relais et de lawi-fi. Nous sommes des sujets expérimentaux, et je suis dans la catégorie de ceux qui en subissent directement les conséquences.

France : Perpignan : Linky provoquera-t-il des cas nouveaux d'électro-sensibilité ?

Les opposants au compteur Linky demandent la tenue d'un
débat contradictoire à Perpignan.
PHOTO/Photo Michel Clementz
Perpignan : Linky provoquera-t-il des cas nouveaux d'électro-sensibilité ?
par Julien Marion, lindependant.fr, 6 juin 2016

Pour les opposants aux nouveaux compteurs électriques Linky, le CPL qui permet de récolter les données serait nocif.

Alors que Perpignan est la première commune du département à connaître le déploiement des fameux compteurs électriques et communicants Linky, censés équiper tous les foyers du département à l'horizon 2020, la mobilisation contre ces systèmes "intelligents" de relevé des données à distance semble s'amplifier. En cause selon des chercheurs et des associations : le CPL (Courant porteur en ligne). Une technologie qui permet d'utiliser le réseau électrique dans un domicile pour transporter les données sans câblage spécifique supplémentaire. Il serait selon les opposants au Linky nocif pour la santé. "C'est un signal très dense et très polluant", détaille Anne-Laure Mager qui depuis des semaines est partie en guerre et essaie de persuader des maires de voter des délibérations dans ce sens. 

France : Wifi en Charente-Maritime : la prof est-elle victime d’électrosensibilité ?

Le rapporteur public a estimé qu'il n'avait pas été établi de
lien de causalité entre l'installation d'une borne wifi, dans
l'établissement, en 2009, et les symptômes décrits par la
plaignante. 
© ILLUSTRATION GUILLAUME BONNAUD
Wifi en Charente-Maritime : la prof est-elle victime d’électrosensibilité ?
sudouest.fr, 30 juin 2016

A Jonzac, une enseignante a été placée en inaptitude définitive depuis l'installation du wifi dans son établissement. Le tribunal administratif de Poitiers se prononcera le 13 juillet

Marie-Hélène Martin, professeur d'espagnol au collège Léopold-Dussaigne de Jonzac, bataille depuis des années avec l'Éducation nationale pour faire reconnaître comme une maladie professionnelle l'électrosensibilité dont elle se dit victime.

Le tribunal administratif de Poitiers examinait sa requête ce mercredi. Le rapporteur public a estimé qu'il n'avait pas été établi de lien de causalité entre l'installation d'une borne wifi, dans l'établissement, en 2009, et les symptômes décrits par la plaignante. Il a conclu au rejet de la requête. L'affaire a été mise en délibéré au 13 juillet.

La réalité virtuelle modifierait la chimie de notre cerveau

S'il est possible que la réalité virtuelle laisse à terme une
trace indélébile sur la fonctionnement de nos neurones, il
est encore trop tôt pour l'affirmer.
"Le corps humain ne réagit pas toujours bien aux casques immersifs. Les effets secondaires sont avant tout d'ordre physiologique: maux de tête, nausées, étourdissement, perte d'équilibre… S'ils sont désagréables, ces troubles sensorimoteurs restent relativement anodins, selon Philippe Fuchs, expert en réalité virtuelle et professeur à l'Ecole des Mines de Paris. Mais on ne sait pas bien ce qui se passe dans le cerveau lui-même. 'J'ai déjà alerté l'agence nationale de sécurité sanitaire», prévient le scientifique. 'Si les adolescents ou même les adultes passent beaucoup de temps sur un jeu, cela peut peut-être modifier le fonctionnement de leur cerveau...' "

La réalité virtuelle modifierait la chimie de notre cerveau
par Clémence Guinard et Marie Haynes,
lefigaro.fr, 29 juin  2016

L'immersion dans un environnement virtuel ne trompe pas seulement nos sens, elle serait aussi capable de perturber le fonctionnement de notre cerveau.