Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

9 févr. 2017

Des ondes ont-elles causé le black-out du chauffeur?

© Fournis par 20 minutes
Des ondes ont-elles causé le black-out du chauffeur?
msn.com/fr-ch, 9 février 2017

Un car postal a terminé sa course dans un arbre, la semaine passée à Saint-Gall. Un écobiologiste de la construction pense que l'accident a été provoqué par les radiations d'une antenne de téléphonie mobile.

Un accident spectaculaire s'est produit la semaine dernière à Saint-Gall. Pris d'un malaise, le chauffeur d'un car postal a perdu la maîtrise de son véhicule. Le bus est allé percuter frontalement un arbre situé devant un immeuble, de l'autre côté de la chaussée. Les six passagers ont été légèrement blessés, de même que le chauffeur qui a dû être désincarcéré.

Tandis que la police enquête encore pour trouver les causes de l'accident, Hansueli Stettler, écobiologiste de la construction saint-gallois, pense savoir ce qui a provoqué le malaise du conducteur. Interrogé mercredi par le «St. Galler Tagblatt», il met en cause un «fort rayonnement de téléphonie mobile». Dans ce cas précis, l'instant de faiblesse du chauffeur combiné avec l'antenne installée sur le toit d'une station-service, située non-loin du lieu de l'accident, aurait provoqué l'accident.

Changements des flux cérébraux

Hansueli Stettler s'intéresse de manière intensive à la thématique des radiations depuis 2012. Il est convaincu que les endroits où règne une forte concentration d'ondes ont une mauvaise influence sur le système nerveux des personnes... ce qui, toujours selon l'écobiologiste de la construction, peut mener à des black-out.

Interrogé par «20 Minuten», il explique que ce sont les soudaines et intenses variations des radiations qui provoquent des changements au niveau des flux cérébraux, comme lors d'un choc épileptique. Hansueli Stettler assure par ailleurs que dans 90% des accidents survenus à Saint-Gall et où aucune cause n'a pu être déterminée, ses mesures ont démontré de fortes radiations sur le lieu de l'accident.

Radiations pas prises en compte dans l'enquête

Reste que sa théorie est controversée. «D'un point de vue scientifique, il n'existe aucun lien entre les ondes d'une antenne de téléphonie mobile et les déficits de l'attention», rappelle ainsi Gregor Dürrenberger de la fondation de recherche en électricité et communication mobile de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Interrogé par le «St. Galler Tagblatt», il ajoute par ailleurs que rien ne prouve l'existence d'un lien entre le bien-être et les radiations de téléphonie mobile. «Des cas isolés ne permettent pas de tirer conséquences d'ordre général.»

Contactée, la police cantonale explique de son côté que les taux de radiation ne sont pas pris en compte dans l'enquête.

Nos collègues de «20 Minuten» se sont déplacés en voiture avec Hansueli Stettler. Son instrument de mesures montre que l'intensité des radiations varie selon les endroits: [voir article original]

http://www.msn.com/fr-ch/actualite/national/des-ondes-ont-elles-caus%C3%A9-le-black-out-du-chauffeur/ar-AAmKZwW?li=AA520x&ocid=spartanntp

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire