Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

15 févr. 2017

Informations sur le WLAN (Wi-Fi) sur le site de l'Office fédérale de la santé publique suisse (20 octobre 2016)

Nouvelles informations sur le WLAN sur le site de l'Office fédérale de la santé publique (20 octobre 2016) :

(A notre avis, ces informations sont incomplètes.)

WLAN

Fiche d'information - WLAN (PDF, 432 kB, 09.11.2016)

Extraits

La force du rayonnement dépend de la puissance d’émission et du transfert des données. Le rayonnement atteint sa plus forte intensité lorsqu’il y a le maximum de données échangées. Il diminue fortement en fonction de la distance par rapport à l’émetteur. Même lorsque la puissance de rayonnement et le trafic des données sont à leur maximum, le rayonnement est dix fois inférieur à la limite recommandée lorsque l’on se trouve à 20 cm de l’émetteur, et 40 fois inférieur lorsque l’on se trouve à 1 m.

On ne sait pas encore si les champs électromagnétiques générés par le réseau WLAN représentent un danger pour la santé. En général, le rayonnement des appareils WLAN est faible ; des mesures de précaution peuvent être recommandées lorsque les ordinateurs portables, les agendas électroniques ou les téléphones Internet sont utilisés près du corps.

Nous conseillons les mesures de précaution suivantes aux personnes qui désirent réduire au maximum les champs électromagnétiques induits dans leur logement ou sur leur lieu de travail :




  • Ne mettre en marche le réseau WLAN que lorsque l’on en a réellement besoin. Il est notamment important d’éteindre la fonction WLAN sur l’ordinateur portable. Autrement, l’ordinateur ne cesse de rechercher un réseau, ce qui provoque un rayonnement superflu et vide la batterie.
  • Ne pas tenir l’ordinateur portable contre son corps pendant la connexion WLAN. 
  • Installer le point d’accès si possible à un mètre des lieux de travail, de séjour ou de repos occupés pendant des longues périodes. 
  • Placer le point d’accès de manière centrale afin que tous les appareils connectés aient une bonne réception
  • Préférer la norme g WLAN à la norme b ; en effet, la norme g transfert plus efficacement les données et a donc un rayonnement plus faible que la norme b. 
  • S’il est possible de régler la puissance d’émission, il faut l’optimiser au point d’accès par rapport à la zone à alimenterUn émetteur WLAN ne peut être utilisé qu’avec l’antenne prévue par le fabricant. Si l’antenne ne correspond pas à l’émetteur et a un trop grand gain, la puissance d’émission maximale autorisée peut être dépassée. Les mesures de l’OFSP pour la réduction de l’exposition au rayonnement des téléphones mobiles s’appliquent aux téléphones mobiles compatibles WLAN, qui sont utilisés pour la téléphonie par Internet.

4 Effets sur la santé 

Selon les connaissances actuelles et sur la base des mesures d’exposition disponibles, le rayonnement à haute fréquence généré par les réseaux sans fil est trop faible pour provoquer, par absorption et suite à l’élévation de température consécutive, des effets sanitaires aigus et détectables. Les effets à long terme et les effets non thermiques ont encore été trop peu étudiés. A l’heure actuelle, les études effectuées sur les effets exercés par les CEM à haute fréquence dans le domaine des faibles doses sont en dessous des valeurs limites en vigueur et ne permettent pas de conclure que les ré- seaux sans fil constituent une menace pour la santé.

L’utilisation de certains appareils WLAN, comme les ordinateurs portables, les téléphones mobiles et les NPA équipés de WLAN, en les tenant près du corps, peut signifier une longue exposition au rayonnement. Beaucoup d’incertitudes demeurent aujourd’hui à propos des effets sanitaires de tels appareils utilisés à proximité du corps. Des études poussées sont menées à l’échelle internationale, se focalisant surtout sur le rayonnement des téléphones mobiles. Des mesures de précaution adaptées, telles que décrites dans l’introduction, peuvent réduire cette charge de rayonnement.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire